fbpx

Pour vous guider et vous aider à choisir votree fond dee teint bio, nous avons choisi de diviser ce guide en 5 catégories et de vous expliquer, pas à pas, toutes les best practices : le fond de teint, le correcteur et l’anticerne, la poudre fixatrice, la poudre bronzante et l’enlumineur, le blush.

Pour chaque catégorie, vous retrouverez le type de produit adapté à votre type de peau, en fonction du rendu souhaité, de la couvrance voulue et surtout comment l’appliquer pour enfin obtenir le résultat que vous avez toujours voulu ! Alors hop suivez le guide !

FOND DE TEINT BIO

Choisir son fond de teint minéral sur Internet n’est clairement pas la chose la plus facile au monde : peur de se tromper de teinte, d’opter pour la mauvaise texture, bref un joli casse-tête en perspective ! Alors nous allons essayer de vous donner toutes les astuces (mais alors vraiment toutes !) pour réussir à trouver votre teinte sans vous tromper. On commence par un petit rappel histoire de bien situer les choses : l’objectif d’un fond de teint est d’unifier sa peau, le plus naturellement possible. Vous devez donc choisir une teinte ni trop claire, ni trop foncée, juste celle qui correspond le plus à votre carnation naturelle.

QUEL FOND DE TEINT BIO CHOISIR ?

Vous ne savez pas quel est le meilleur fond de teint bio pour votre type de peau ? Peau acnéique, sensible, sèche, mature… Trouvez la texture faite pour vous !

TEINT AVEC DES IMPERFECTIONS

Si votre peau est sujette aux imperfections, il est important de choisir un fond de teint non comédogène, c’est-à-dire qui laisse respirer la peau (sans obstruer les pores pardi!) sans donner de boutons.
Optez pour un fond de teint contenant des actifs permettant de réduire les inflammations, de traiter les imperfections et de favoriser la cicatrisation.
Par exemple, les fonds de teint minéraux comme le fond de teint Lily Lolo sont idéals pour les peaux acnéiques. Leur texture poudre ne bouche pas les pores et les minéraux qu’ils contiennent comme le zinc aident à diminuer les imperfections.
De plus, ils permettent d’obtenir une couvrance naturelle et modulable, cela vous permettra donc de l’adapter en fonction des imperfections que vous souhaitez camoufler.

Astuce : Pour camoufler au mieux vos imperfections, pas la peine de multiplier les couches de fond de teint. Pensez plutôt à opter pour des correcteurs teintés (vert, jaune…). Vous pouvez aussi vous maquiller légèrement mais ne pas hésiter à ajouter du fond de teint localement. Le rendu sera beaucoup plus naturel !

PEAUX GRASSES

Si votre peau est plutôt mixte à grasse avec des brillances, foncez sur un fond de teint matifiant ! Celui qui vous donnera un rendu mat, légèrement poudré.
Les textures poudres seront donc vos alliées pour absorber l’excès de sébum tout en donnant un fini mat au teint. Le fond de teint minéral Lily Lolo est recommandé car il minimise l’apparence des pores tout en absorbant les brillances (parfait !).
Si vous préférez les textures fluides, la BB Crème Lily Lolo unifie tout au long de la journée sans étouffer la peau, en laissant un fini subtilement poudré. Sa couvrance reste très naturelle.

Astuce : Si vous optez pour une texture fluide, ne faites pas l’impasse sur la poudre matifiante pour fixer le maquillage et assurer un rendu mat et sans brillances à votre teint. Pensez aux retouches en cours de journée pour un teint parfait.

PEAUX NORMALES À SÈCHES

Pour ces peaux qui ont souvent peu de problèmes d’imperfections, l’idéal reste un fond de teint à la texture crème afin d’apporter à la peau le confort dont elle a besoin au cours de la journée. Contrairement à un fond de teint liquide, le fond de teint crème épouse le visage pour un effet “seconde peau” sans risquer qu’il ne soit absorbé par la peau car il ne contient pas d’eau. La texture fondante du fond de teint crème Lily Lolo apporte donc une excellente couvrance tout en nourrissant la peau. Les peaux normales penseront à poudrer la zone T pour une tenue optimale !

PEAUX MATURES

Les peaux matures ont besoin d’hydratation et d’une texture qui ne marque pas ni les rides ou ridules de déshydratation.
Le fond de teint liquide Ilia est tout à fait indiqué grâce à sa formule sérum entre le soin et le maquillage qui permet d’obtenir une couvrance légère mais suffisante pour les peaux sans imperfections.

QUELLE TEINTE CHOISIR ?

1/ De quelle couleur est votre peau ? Plutôt : pâle, claire, moyen, mate, foncée, très foncée ? Pour cela, regardez la peau au niveau de la mâchoire.

2/ Ensuite, déterminez les sous-tons de votre peau (déterminé par le niveau de mélanine de votre peau) : plutôt jaune/pêche ou rosé.
Quelques questions à vous poser pour vous aider : Vous avez des taches de rousseur ? Votre teint est pêche.
Vous avez des rougeurs ? Votre teint est rosé.
Les bijoux en or mettent plus en valeur votre peau que les bijoux en argent ? Votre teint est jaune.

Regardez aussi la couleur de vos veines au niveau du poignet. Si elles sont plutôt bleues, votre peau présente des sous-tons rosés. Si elles sont plutôt vertes, votre peau présente des sous-tons jaune/pêche. Si vous n’arrivez pas à déterminer le sous-ton de votre peau, optez pour un fond de teint minéral neutre.

Astuce : Pour tester un fond de teint, appliquez-le au niveau de la mâchoire pour vous assurer qu’aucune démarcation entre le visage et le cou n’apparaisse.
Préférez un fond de teint trop clair que trop foncé : il sera plus facile de réchauffer votre teint grâce à un bronzer. Alors que trop foncé, vous ne pourrez plus rien rattraper…

Côté application, le fond de teint minéral s’applique à l’aide d’un pinceau Kabuki pour un rendu léger et naturel (que vous pourrez moduler bien évidemment en fonction de la matière que vous appliquerez) mais peut aussi d’appliquer à l’aide d’une éponge à maquillage pour une couvrance plus forte (on vous conseille d’opter pour l’éponge si vous avez beaucoup d’imperfections) à camoufler.

Pour le fond de teint fluide, vous avez 3 choix : au doigt en démarrant l’application sur le centre du visage et en étirant la matière vers l’extérieur, sans oublier le cou pour éviter les démarcations; au pinceau toujours en démarrant par le nez et en étalant la matière vers l’extérieur du visage et toujours sans oublier le cou, l’éponge à maquillage à tapoter sur l’ensemble du visage… sans oublier le cou encore une fois ! On vous laisse choisir la méthode d’application souhaitée en fonction de la couvrance souhaitée : au doigt pour un effet très naturel et une couvrance plus faible, au pinceau pour une couvrance moyenne et à l’éponge pour une couvrance plus forte.

ANTICERNES BIO – CORRECTEUR BIO

A ce stade, on se pose et on prend le temps de revoir les bases à savoir la différence entre un anticernes bio et un correcteur bio !
L’anticernes est à appliquer sur le contour de l’oeil et les cernes tandis que le correcteur s’applique sur les imperfections et les zones nécessitant davantage de couvrance.
Choisissez un anticernes d’une teinte légèrement inférieure à celle de votre fond de teint si vous souhaitez apporter de la lumière et de la fraîcheur à votre regard.
Si vous portez un correcteur en dessous, choisissez votre anticernes de la même teinte que votre fond de teint.

Le correcteur bio quant à lui peut-être “couleur peau” ou choisi sur le principe des couleurs complémentaires. Un correcteur vert permettra de neutraliser les rougeurs tandis qu’un correcteur jaune/orangé sera parfait pour camoufler l’aspect bleuté/violacé des cernes.

Si vous choisissez un anticernes/correcteur minéral : application avec un pinceau estompeur rond ou plat
Si vous choisissez un anticernes/correcteur liquide : application au doigt ou avec une éponge
Si vous choisissez un anticernes/correcteur crème : application au doigt

POUDRE FIXATRICE BIO

C’est le produit magique pour tous les teints… parce qu’il permet de fixer tout le travail que vous aurez effectué juste avant ! Pour tous les types de peaux (sauf sèches et très sèches), une poudre de finition permettra de « fixer » le teint et garantir la longue tenue du maquillage.
Choisissez-la matifiante pour éviter les brillances ou satinée pour un rendu lumineux ou optez pour une poudre gorgée de micas pour apporter la touche finale d’éclat à votre maquillage du teint.
Côté application, rien de plus simple : on se munit d’un pinceau poudre et on applique sur l’ensemble du visage.

Astuce : Une eau florale ou une brume visage bio permettra aussi de fixer le maquillage ou de donner un coup d’éclat au teint à tout moment de la journée. Sympa non?

BLUSH, BRONZER, ENLUMINEUR BIO

Le blush bio appliqué sur les pommettes permet de rehausser le teint et de lui donner un effet bonne mine : gourmand et coloré, il réveille tous les teints… à condition de bien choisir la teinte qu’il vous faut et surtout l’appliquer correctement.
Avant de passer aux travaux pratiques, on passe en revue les 2 textures qui s’offrent à vous. La texture poudre (encore plus recommandée pour les peaux mixtes à grasses) nécessite l’utilisation d’un pinceau adaptée et vous permet de moduler la couvrance souhaitée pour un résultat naturel ou plus sophistiquée. La texture crème (souvent en stick) est hyper facile à poser et recommandée pour les peaux sèches : elle laissera un effet glowy très lumineux.
Maintenant que vous savez pour quelle texture vous allez opter, on se penche sur le choix de la couleur.
Les peaux pâles et très claires adorent les teintes roses claires qui apportent l’éclat qu’il faut.
Les peaux claires raffolent des teintes abricotées qui donnent un effet bonne mine tout naturel.
Les teintes pêches et corails mettent en valeur les peaux medium à la perfection.
Les peaux mates à noires pourront opter pour des teintes corail intense voire orange et rouge : éclat garanti !
On est hyper fans de la teinte rose intense voire fuschia qui va à toutes les carnations et qui donne un look très sophistiqué et très osé ! On vous conseille de tester !

Côté application, on vous livre nos 2 techniques secrètes pour maximiser l’effet de votre blush.
Pour un effet bonne mine, on sourit et on applique le blush (qu’il soit en poudre ou crème) sur la partie bombée des pommettes. Pour un effet sculptant, on applique le blush de la même façon puis on se munit de sa poudre bronzante, on creuse les joues et on l’applique pile dans le creux.

Pour réchauffer votre teint et obtenir un effet hâlé, optez pour un bronzer ! Une fois que vous aurez appliquer votre fond de teint pour unifier et homogénéiser, la poudre bronzante viendra subtilement réveiller votre teint et donner l’impression que vous avez passé quelques heures au soleil. Pour éviter l’effet placard, on l’applique à l’aide d’un gros pinceau en formant un 3 en partant du haut du front, puis au creux des joues et enfin la mâchoire, sans oublier la dernière touche sur le nez. Surtout, ne l’appliquez pas sur l’ensemble du visage, vous n’obtiendrez pas ce rendu subtilement hâlé qui vous fait envie.

Pour un teint glowy frais et lumineux, appliquez par petites touches un enlumineur… On vous l’avoue, c’est notre petit chouchou parce qu’en quelques touches, il redonne de l’éclat ultra subtilement. À poser à l’aide d’un petit pinceau sur le haut des pommettes, sous l’arcade sourcilière et sur l’arc de cupidon.

Laissez un commentaire